Quelles démarches pour participer à un salon professionnel ?

démarches pour participer à un stand professionnel

Vous avez décidé de sauter le pas et de participer à un salon professionnel afin d’exposer votre marque et votre activité ?

Une fois votre participation confirmée, procurez-vous le livret de l’exposant ainsi que les documents fournis par l’organisateur, qui vous donneront les détails techniques nécessaires. Puis, suivez les démarches suivantes.

I – Déterminer vos objectifs

Avoir des objectifs précis vous permettra de concevoir une stratégie. Celle-ci vous aidera à déterminer le choix du stand, de la communication, des produits à montrer et de mesurer votre retour sur investissement à la suite de l’événement. Votre participation peut vous servir à acquérir de nouveaux marchés, développer votre portefeuille clients et prospects, définir de nouveaux partenariats ou encore à vous étendre à l’international. Vous pourrez analyser les concurrents, rencontrer de nouveaux partenaires, ou encore accroître votre visibilité et raviver le lien avec des clients. Enfin, cela peut être l’occasion de sortir de nouveaux produits, et de tester le public.

II – Choix et étude du stand

Pour l’emplacement du stand, privilégiez les zones centrales ou les lieux de passage, près des pôles de restauration par exemple. Pour choisir votre mobilier, ayez en tête vos objectifs et les produits ou services que vous voulez mettre en avant, mais aussi les éléments de communication. Un stand modulable correspond à un budget et une surface plus adaptés à un budget limité. Un stand éco-modulable personnalisé à votre image est idéal pour les stands de taille moyenne. Pour un grand stand sur-mesure, et que vous pourrez utiliser à long terme, faites appel à un standiste.

III – Les assurances

Les assurances sont rendues obligatoires par la réglementation. Vérifiez votre responsabilité civile afin de protéger les personnes tierces en cas d’accident sur votre stand. Il faut aussi assurer vos biens en cas de vol, de dégradation ou d’incendie. De plus, il est recommandé de prendre une couverture au cas où vous n’exposez pas le nombre de jours prévus, soit parce que le salon ferme prématurément, soit en cas de maladie ou d’accident de votre côté. Dans les deux cas, vous êtes responsable du manque à gagner.

IV – La logistique du stand

Prévoyez à l’avance tous les éléments dont vous aurez besoin : mobilier, supports visuels, petit matériel… Une fois check-list effectuée, vous pouvez envisager le transport. Allez-vous utiliser vos propres véhicules, un véhicule de location ou ferez-vous appel à une compagnie de transport ?

Pour finir, assurez-vous que vous saurez monter votre stand et que vous avez les outils et ressources nécessaires.

Découvrez notre métier
2019-06-26T15:48:34+00:0028 décembre 2018|Catégories : salon|Mots-clés : , |0 commentaire

Saisissez vos coordonnées et nous vous rappelons dès que possible